C’est en 2016 que Laura commence à développer le projet de la Papoterie. Fervente fréquentatrice de cafés céramique Outre-Atlantique, elle décide de ramener ce concept dans ses valises du Canada.

D’abord en tournée dans les plus beaux endroits de la capitale, du Pavillon des Canaux à la Recyclerie en passant par Odéon, la Papoterie a finalement posé ses valises au 13 rue Ternaux, le “village” du 11ème arrondissement.

Rejointe par Coline après deux magnifiques années d’ateliers, elles ont eu à cœur de développer cet endroit unique pour votre plus grand plaisir.

 

A la Papoterie, pas de pot-au-feu ni de poule-au-pot. Tartines, quiches, planches à partager, tapas et délicieuses pâtisseries s’y côtoient dans la joie et dans la bonne humeur.

Nous tenons à proposer un maximum de produits frais et locaux. Le menu évolue au gré des saisons et de nos envies, mais vous y trouverez toujours un café pour vous réchauffer, ou un verre de vin à déguster.

Tapas et plats à partir de 6€ / Pâtisseries à partir de 3€.

En 2011, Laura s’aventure à Montréal et y pose ses valises pendant plusieurs années. Là-bas, elle découvre le concept de café céramique. Passionnée d’artisanat, elle rentre à Paris avec l’idée d’y ajouter sa french touch et un souffle de modernité. Elle compense sa haine de la coriandre par son entrain et son goût du bon mot. Si elle n’est pas en train de conseiller des papoteu.se.r.s sur leurs oeuvres, vous la trouverez sûrement en train d’illuminer les pistes cyclables parisiennes de ses patins à roulettes.

Coline est avant tout une Papoteuse de génie. Sur les bancs de l’école elle se faisait déjà remarquer pour ses bavardages intempestifs. Elle a exercé ce talent reconnu chez Salesforce, accompli une part de son rêve dans le cloud ; mais aucune intelligence virtuelle n’a été à la hauteur du destin qui se dessinait déjà quand elle s’est endormie sur sa copie de bac de français, faute de voisins compréhensifs. Chef cuistot à ses heures perdues, elle vous ravira les papilles de ses gâteaux, et peut-être parfois les oreilles de ses chansons.

Newsletter