HISTOIRE DE LA PAPOTERIE

04.03.2021

La Papoterie, une histoire qui s’est construite…pas à pas.

Quand Laura trouve son Nord

A 18 ans Laura s’installe à Montréal pour y faire ses études. Elle y restera 4 années. Entre deux pintes et une poutine, elle débute une profonde réflexion sur ce qu’elle souhaiterait faire de sa vie. Elle rêve, elle cherche, elle creuse, elle imagine …Affectionnant les activités créatives depuis qu’elle a 6 ans, ses pensées les plus folles s’arrêtent sur le café céramique du Plateau. Elle sent qu’une graine vient d’être semée…

montreal

Ça s’appellera La Papoterie !

En 2014 Laura rentre à Paris pour y faire un Master à l’ESCP, école de commerce. Elle sait qu’elle aimerait développer un jour son propre projet…Mais pas n’importe lequel, un projet avec lequel elle serait entièrement alignée. Le café céramique refait surface, et dans la cour de l’école elle trouve même son nom : La Papoterie ! Et, parce que le hasard fait parfois bien les choses, c’est à l’ESCP que Laura rencontre Coline qui rejoindra l’aventure quelques années plus tard…

escp

Comment transformer une chambre en atelier de peinture sur céramique

Diplôme en poche, Laura est décidée, elle ouvrira La Papoterie à Paris. Elle travaille en restauration pour se faire la main puis rejoint l’incubateur Bond’innov pour accompagner des entrepreneurs. Après le travail, Laura se forme à la céramique. Elle prend des cours de modelage, occupe ses soirées et ses week-ends à faire des tests de décor. Elle organise des premiers ateliers entre amis pour tester l’activité. Hébergée chez sa mère, elle transforme l’ex-chambre de son frère en un véritable atelier. Début 2018, elle s’achète son bien le plus précieux : un petit four à céramique. Les choses sérieuses vont commencer…

Première visite à la manufacture de poteries

Laura a toujours aimé l’artisanat, le fait main. C’est une des raisons qui l’a incité à se lancer dans l’aventure. Il lui était évident de travailler avec une manufacture française…En 2018, elle débute une exploration du monde potier français. C’est une manufacture de biscuits (non comestibles) basée à côté de chez sa grand-mère qui conquit son cœur. Ce partenariat perdure encore aujourd’hui.

manufacture

Début des ateliers itinérants

Pendant deux ans, La Papoterie existe sous la forme d’ateliers itinérants. Elle est accueillie au Hasard Ludique, au Pavillon des Canaux, à La Recyclerie et au Bar à Bulles. On ne remerciera jamais assez les équipes de ces lieux ainsi que la solide valise à roulette qui a arpenté Paris et ses souterrains en protégeant les céramiques et le matériel de décor…Valise collector bien qu’un peu fatiguée à présent…

atelier

Le grand saut !

Après 50 ateliers organisés et une réflexion approfondie autour du projet Papoterie, Laura quitte son emploi en avril 2019 pour enfin faire le grand saut. L’aide de son entourage est précieuse, grâce aux conseils qu’elle reçoit de part et d’autre, elle peut avancer sur le projet et débuter la recherche de locaux commerciaux ainsi que les trépidantes procédures administratives liées à la création d’entreprise.

Quand l’union fait la force

Laura et Coline ne se sont pas perdues de vue après l’école… Au contraire, Coline a d’ailleurs été un des premiers testeurs des ateliers de la Papoterie. A l’été 2019, alors qu’elle se pose des questions sur son avenir professionnel, préférant la cuisine à la transformation digitale et le dessin aux PowerPoints, elle propose de venir donner un coup de main à La Papoterie… Un petit gâteau par ci, une séance photo par là, ni une ni deux les deux futures acolytes swipent à droite, c’est un véritable match, une grande aventure humaine commence alors… La Papoterie se voit munie de deux mamans à présent, grand coup d’accélérateur, elle va enfin pouvoir décoller, 4, 3, 2, 1…

coline-laura

Signature du bail rue Ternaux, c’est parti pour 3 mois de travaux

L’ambiance de village et la décontraction du quartier Oberkampf avaient depuis longtemps conquis le cœur de La Papoterie…En revanche, les locaux récupérés laissaient à désirer… Laura et Coline se font accompagner par deux véritables déesses de la décoration, Elise Cavard et Anaïs Harmant. Tout est mis à nu, La Papoterie mérite un espace sur mesure… Exit la Rome très antique du restaurant qui occupait les lieux, hello couleurs franches et espaces chaleureux. S’en suivent 3 mois de travaux, d’apprentissage de nouveaux mots (le BA13, les IPN et les chevilles Molly n’ont plus de secrets pour nous), de stress (ce bleu n’est-il finalement pas trop bleu? comment ça on ne peut pas casser un mur porteur?), et d’effervescence.

travaux-13-rue-ternaux

Le Grand Opening

La Papoterie ouvre ses portes le 3 mars. Grande émotion ! Coline et Laura vivent leur première semaine d’ouverture avec entrain et enthousiasme (et fatigue, on ne va pas se mentir). Elles accueillent les premiers clients, servent les premiers chocolats chauds (pas si chauds…), cuisinent les premiers fondants au chocolat (pas si fondants…). Mais malgré ces petits écarts culinaires, la mayonnaise prend : les Papoteur.se.s sont au rendez-vous. Malheureusement pas Capitaine Flamme, le four à céramique, qui se fait désirer.

la-papoterie

A peine ouvert, il faut déjà se réinventer !

Dix jours après le Grand Opening, c’est le Grand Closing… Après l’annonce du confinement #1, La Papoterie ne se laisse pas abattre et développe son offre de kits pour peindre à la maison. Coline et Laura, équipées de leurs bolides électriques se reconvertissent en livreuses de céramiques à peindre, elles arpentent le tout Paris désert et se réjouissent chaque jour de vivre cette aventure à deux, à deux/trois accidents cyclistes près…

kit-papoterie

La famille s’agrandit

Laura au four, Coline au moulin, mais qui pour récolter le blé ? Au cours de cette première année d’activité, de nouvelles recrues ont rejoint l’aventure : Pauline et Kariane. Ces Papoteuses dans l’âme, aux cheveux d’or et aux doigts de fée, ont aidé La Papoterie à développer ses nouveaux projets : des ateliers à thème, de nouveaux modèles de pièces, de nouvelles techniques de décor, un blog…

pauline-kariane

On fête nos 1 an !

Alors voilà, ça fait un an. Que se souhaiter pour l’année à venir? De continuer à faire vivre la Papoterie par la peinture, la musique (Papoterie Live Fever rpz) les blagues de pots et la bonne humeur. De pouvoir enfin faire notre inauguration. De rencontrer toujours plus de nouveaux.velles Papoteur.ses. De continuer à offrir une pause de création et de convivialité à tous ceux qui le souhaitent. D’enfin faire notre mur de contributeurs (oups). Et de développer le projet, encore et toujours.

les-papoteuses

MERCI !

À Marie-Cécile pour ses ouvertures, fermetures, sa joie de vivre et sa disponibilité à toute épreuve.

À Françoise pour sa présence, ses encouragements, ses précieux conseils stratégiques et pour son hospitalité pour nos fours et nos personnes.

À Gilles pour ses conseils, pour son soutien indéfectible, pour ses cours d’échecs clandestins, et son enthousiasme pour la holding Papoterie Incorporated.

À Eric, pour ses blagues, les trous dans les murs, l’esprit de Noël, les prêts d’objets permanents, la collection de pièces qui déborde des placards.

À Monlou et Pascal, pour leurs mollets et leur service client irréprochable.

À nos frères et soeurs, à nos familles pour leur présence, leurs suggestions et leur compréhension lorsque la fatigue se transforme en mauvaise humeur.

Au comité stratégique, qui se reconnaitra.

À nos amis, qui viennent, reviennent, pour boire une bière, peindre un pot ou donner un coup de main, et acceptent de passer une grande partie de leurs soirées rue Ternaux pour que nous puissions être là.

Love & Papote

Bienvenue sur le blog de La Papoterie où vous trouverez des tutoriels de peinture sur céramique, des astuces et conseils pour réaliser vos créations, du contenu pour vous inspirer, nos actualités


Suivez-nous


Newsletter